用户
Se déconnecter
se connecter

Villes : Beijing, Chine

15
2020-03
Villes hôtes

Beijing est la capitale de la République populaire de Chine, et est considérée comme le centre de politique, de culture, d'échanges internationaux et d'innovation scientifique et technologique. En tant que l'une des « quatre vielles villes de Chine », Beijing possède une histoire d'établissement de la ville de plus de 3 000 ans et une histoire de fondation de la capitale de plus de 850 ans. Elle a rassemblé la civilisation chinoise depuis les dynasties Yuan, Ming et Qing, et possède de nombreux monuments historiques célèbres et paysages culturels, dont sept sites telles que la Cité interdite, la Grande Muraille et le Palais d'été ont été inscrites sur la liste du patrimoine culturel mondial. Cette ville possède actuellement les plus nombreux patrimoines culturels mondiaux du monde entier.

 

Beijing est également une ville internationale moderne. Aujourd'hui, Beijing est un endroit où se mêlent l'ancien et le moderne. Les hutongs (petites ruelles), les vieilles maisons de thé, les rues de bars branchés, les quartiers commerçants animés, les éléments modernes infinis se marient parfaitement avec le trait distinctif de vieux Pékin. Ce que vous ressentez n'est pas seulement la grandiose et la solennité ainsi que les fortes vicissitudes de l'ancienne capitale impériale, mais aussi la mode, la prospérité, la grande vitesse et la commodité de la métropole moderne.

 

Stade national de Beijing, appelé le Nid d'oiseau

 

Beijing possède des expériences riches dans l'organisation d'événements sportifs complets mondiaux. Les Jeux asiatiques de 1990 se sont déroulés avec succès à Beijing. C'était la première compétition importante sportive complète internationale organisée en Chine. Ensuite, Beijing a organisé successivement de grands événements sportifs internationaux tels que la 21ème édition de l'Universiade d'été de 2001, les Jeux olympiques et paralympiques de 2008, le Grand Prix de natation synchronisée de FINA 2014 et les Championnats du monde d'athlétisme de l'AIFA 2015, etc.

 

La 21ème édition de l'Universiade d'été de Beijing 2001 était les premiers grands jeux internationaux complets de l'histoire de la Chine, et a été considérée comme une répétition des Jeux olympiques de 2008. En accueillant cet événement, Pékin a ouvert sa porte sur le monde et a chaleureusement accueilli l'arrivée du XXIe siècle. Cette Universiade était le plus grand événement dans l'histoire des sports universitaires mondiaux. Près de 7 000 athlètes, entraîneurs et officiels issus de 169 pays et régions ont y participé, ce qui a établi un nouveau record du nombre de participants et de pays et régions. L'Universiade d'été de Beijing a duré 11 jours, et un total de 171 médailles d'or ont été décernées. 20 athlètes et 3 équipes ont battu 28 records dans 21 épreuves d'athlétisme et de natation différentes, et un athlète a établi un nouveau record de marche athlétique. La délégation sportive chinoise s'est mise en tête du tableau de médailles d'or et de médailles avec un excellent exploit de 54 médailles d'or, 25 médailles d'argent et 24 médailles de bronze. C'était la première fois que la Chine a obtenu de telles bonnes notes aux Jeux mondiaux universitaires. L'équipe américaine s'est classée à la deuxième place sur la liste des médailles d'or avec 21 médailles d'or, 13 médailles d'argent et 13 médailles de bronze, et la Russie, qui s'est classée à la troisième place, a obtenu 14 médailles d'or, 19 médailles d'argent et 20 médailles de bronze.

 

Logo officiel de l'Universiade d'été de Beijing 2001

 

Les cérémonies d'ouverture et de clôture de l'Universiade de Beijing 2001 étaient toutes innovantes, qui ont eu à la fois des caractéristiques chinoises et des normes internationales, et qui ont montré la physionomie de Beijing et le style de Chine après la réforme et l'ouverture. Lors de la cérémonie d'ouverture, alors que le drapeau d'Universiade se levait lentement dans la site principale, le suspense le plus important pour allumer le feu sacré a finalement été rendu public : Tian Liang, double champion des Jeux olympiques et du championnat du monde, a pris la torche remise par la vedette du ping-pong Deng Yaping, a couru vers la plate-forme de lancement de soucoupe volante et a allumé l'appareil d'inflammation. La soucoupe volante a volé dans le ciel avec une flamme, et la boule de feu a tiré sur la plate-forme de la torche pour allumer la torche principale la plus haute de l'histoire des Jeux mondiaux universitaires. Ce mode d'allumage très créatif a fait apparaître une tonnerre d'applaudissement dans le public.

 

La cérémonie de clôture de l'Universiade de Beijing 2001 a établi des records à divers égards dans l'histoire des cérémonies de clôture des précédents jeux sportifs d'envergure : l'envergure la plus grande, les participants de représentation les plus nombreux, les comportements de déduction les plus riches, les formes musicales les plus diverses, les niveaux artistiques les plus élevés, les dépenses les moins nombreux et le temps de répétition le plus court. Cette soirée de cérémonie de clôture a duré 60 minutes et se composait de trois chapitres : « Le temps présent joyeux », « Nous aimons le sport » et « Le nouveau siècle de la jeunesse ». 6000 acteurs professionnels et 2000 représentants des athlètes ont conjointement présenté le thème « Culture chinoise, Esprit sportif et Souhaits de paix » sur une grande scène ouverte.

 

Cérémonie d'ouverture de l'Universiade d'été de Beijing 2001

 

Les programmes étaient de formes mixtes avec des éléments traditionnels tels que l'Opéra de Pékin, des chansons folkloriques chinoises, des arts martiaux, des acrobaties locales, fusionnant parfaitement avec des éléments modernes tels que le défilé de mode, la musique rock et le rap. Les formes littéraires riches et variées ont véhiculé de la manière la plus pure la vénération infinie du peuple chinois pour l'esprit sportif moderne et la paix dans le monde.

 

« A partir de la cérémonie d'ouverture, tout va aussi merveilleusement que prévu. » A dit George E. Killian, président d'alors de la FISU. Il n'a cessé de faire des éloges sur l'Universiade de Beijing : « Je ne sais pas quoi d'autre peut améliorer encore cette édition de l'Universiade, nous n'avons aucune insatisfaction. »

 

(Source de Photos : Internet)

Top