用户
退出登录
登录

Taekwondo

21
2020-03

 

L'histoire du taekwondo de la FISU

 

 

Lorsque le taekwondo est devenu un sport moderne, il a préservé l'esprit d'un art martial vieux de deux mille ans, ainsi que sa force et son attrait. La Fédération mondiale de taekwondo avait déjà promu la discipline par le biais d'événements universitaires internationals. Le premier Championnat du monde universitaire de taekwondo s'est tenu en 1986 à l'Université de Californie, à Berkeley, près de San Francisco, à l'initiative de l'association américaine des sports universitaires. Une étroite collaboration s'est alors nouée entre le Comité d'organisation, la Fédération mondiale de taekwondo et la FISU. C'est ainsi que le niveau élevé de participation a été atteint lors de cette « première ».

 

En République de Corée, le taekwondo est pratiqué à partir de l'école primaire, en passant par l'université et jusqu'aux clubs. Cependant, d'autres pays mettent en place une politique de promotion de ce sport et obtiennent de bons résultats. Certains des grands champions universitaires du passé sont aujourd'hui entraîneurs, apportant leur soutien aux jeunes athlètes participant pour la première fois à de grandes compétitions internationales.

 

 

Un nombre croissant de compétiteurs et l'intérêt des Comités d'organisation des Universiades d'été ont conduit à l'intégration du taekwondo au sein du programme optionnel des trois éditions des Jeux. La premier s'est déroulée à Daegu en 2003, puis à Izmir en 2005 et à Bangkok en 2007, où plus de 300 athlètes ont participé. Le taekwondo est un sport très important dans le programme de la FISU et une coopération étroite avec la fédération internationale est l'objectif principal de la FISU. Le Comité d'organisation de l'Universiade d'été de 2009 à Belgrade a de nouveau proposé d'intégrer le taekwondo dans le programme des Jeux. Les compétitions de Poomsae ont été incluses pour la première fois aux Universiades d'été de Belgrade.

 

 

Règlements FISU 

 

 

Les compétitions de taekwondo doivent être organisées conformément aux règlements techniques les plus récents de la Fédération mondiale de taekwondo (WTF). En cas de litige, le texte anglais fera autorité.

 

Le programme et la durée des compétitions sont fixés par le Comité exécutif en accord avec le Comité d'organisation et la CTI. Les compétitions dureront sept (7) jours et incluent : les compétitions de Kyorugi et les compétitions de Poumsae.

 

Compétition Kyorugi 

 

Compétition Kyorugi 
Masculin Féminin
moins de 54 kg moins de 46 kg
+54kg à 58kg +46kg à 49kg
+de 58 kg à 63 kg +49kg à 53kg
+63kg à 68kg +53 kg à 57 kg
+68kg à 74kg +57kg à 62kg
+74kg à 80kg +62kg à 67kg
+80 kg à 87 kg

+67kg à 73kg

+87kg +73kg

 

 

Règles de compétition Kyorugi par équipe

 

 

Des compétitions par équipe Kyorugi seront organisées pour chaque sexe avec des équipes composées de quatre compétiteurs selon le poids total suivant choisis parmi les seize (16) Kyorugi et les dix (10) Poomsae de chaque pays/région participant :

 

Poids des compétitions Kyorgui par équipe : Poids total

 

-Homme : Le poids total des quatre (4) athlètes participant de chaque match doit être inférieur ou égal à 300 kg.

-Femmes : le poids total des quatre (4) athlètes participant à chaque match doit être inférieur ou égal à 260 kg.

 

 

Compétition Poomsae

 

 

1. catégorie individuelle masculine
2. catégorie individuelle féminine
3. catégorie des équipes masculines : trois (3) compétiteurs
4. catégorie des équipes féminines : trois (3) compétiteurs
5. catégorie d'équipe mixte (paire) : un (1) homme et une (1) femme

 

Chaque pays/région est autorisé à inscrire à la compétition Kyorugi un maximum de seize (16) compétiteurs (huit (8) hommes et huit (8) femmes) et cinq (5) officiels.

 

Chaque pays/région peut participer à la compétition Kyorugi dans chaque catégorie de poids :

 

-un (1) compétiteur.

 

Chaque pays/région est autorisé à inscrire à la compétition de Poomsae un maximum de dix (10) compétiteurs (cinq (5) hommes et cinq (5) femmes) et quatre (4) officiels.

 

 

Poomsae :

 


Chaque pays/région ne peut inscrire qu'un (1) homme et une (1) femme à la compétition individuelle.


Chaque pays/région ne peut inscrire qu'une (1) équipe masculine et une (1) équipe féminine dans la compétition par équipe.


Chaque compétiteur peut participer à plus d'une (1) catégorie de la compétition de Poomsae.

 

Chaque athlète doit participer à une (1) compétition de Poomsae reconnu et à une (1) compétition de Poomsae libre (attribution des points : Poomsae reconnu 50% et Poomsae libre 50%)

 

Chaque athlète peut participer à la fois à Kyorugi, à l'équipe Kyorugi et à Poomsae.

 

Une compétition par équipe sera organisée dans chaque sexe avec des équipes composées de trois (3) compétiteurs.

 

Chaque pays/région est autorisé à inscrire une (1) équipe masculine et une (1) équipe féminine dans la compétition par équipe.


Lors de la première réunion technique générale, le chef de délégation ou son représentant confirmera et signera la liste officielle des compétiteurs accrédités par la CIC.

回到顶部